Depuis l’apparition des banques en ligne en France il y a une dizaine d’années, la plupart des banques traditionnelles ont lancé leur offre digitale. C’est désormais aussi le cas de la Banque Postale, qui souhaite, avec Ma French Bank, attirer des clients plus jeunes.

Avec un lancement prévu en 2019, la Banque Postale s’ouvre donc à des utilisateurs connectés et à la recherche de flexibilité. Découvrez ce que vous réserve cette néobanque 100 % française.

Pourquoi la Banque Postale propose une offre digitale ?

La principale raison pour laquelle la Banque Postale s’est enfin décidée à ouvrir sa banque en ligne (presque 10 ans après ses concurrentes) est le retard qu’elle encaisse actuellement auprès des jeunes. En effet, elle peine à attirer cette catégorie de clients de plus en plus courtisés par les établissements bancaires. A la recherche d’une offre plus accessible financièrement, mais aussi plus mobile et flexible, les jeunes sont rarement tentés par ce que la Banque Postale avait actuellement à leur offrir.

Lancement de Ma French Bank en 2019

Avec Ma French Bank, la Poste cherche à faire remonter sa côte auprès des jeunes, avec des outils de gestion 100 % connectés. Mais aussi des services plus accessibles, notamment en matière de crédit à la consommation, ou encore de financement participatif.

Le lancement de Ma French Bank est prévu en 2019. Et les attentes qui pèsent d’or et déjà sur ses épaules. En effet, la Poste ambitionne d’attirer plus d’un million de clients dans les 5 prochaines années. Pour y parvenir, elle a tout de même investi plus de 100 millions d’euros dans ce nouveau projet. Pas sûr que cela soit suffisant, quand on sait que les premières nées des banques en ligne (comme Hello Bank ou Boursorama Banque) ne sont toujours pas rentables.