Vérifier un chèque de banque, comment éviter les faux ?

Un chèque de banque fait partie des méthodes de paiement les plus sûrs pour régler une transaction. A condition qu’il ne s’agisse pas d’un faux. Voici les étapes à suivre pour vérifier un chèque de banque, et ainsi sécuriser au maximum les transferts de fonds d’un compte bancaire à l’autre.

Les chèques de banque font sans conteste partie des moyens de paiement les plus sûrs. Ils vous seront par exemple très utiles pour régler des sommes importantes, mais aussi pour différer votre transaction (en demandant notamment à la personne qui va en bénéficier d’attendre plusieurs jours ou même semaines avant de l’encaisser).

Mais pour cela, mieux vaudrait vérifier un chèque de banque pour s’assurer qu’il ne s’agisse pas d’un faux. En effet, il est important de prendre un certains nombres de précautions avant d’accepter un chèque de banque. Alors comment est-il possible de vérifier un chèque de banque ? Et quels sont les éléments qui figurent sur cette méthode de paiement peuvent vous mettre sur la piste d’une éventuelle contre-façons ? Nous vous expliquons tout dans cet article complet qui vous permettra d’accepter un éventuel paiement par chèque en toute sécurité.

Pourquoi est-ce intéressant de régler une transaction avec un chèque de banque

Aujourd’hui, tous les français détiennent une carte bancaire. Et nous sommes de plus en plus nombreux à régler nos petites transactions quotidiennes par mobile. De ce fait, les chèques peuvent sembler un peu désuets. Cependant, il s’agit d‘un moyen de paiement extrêmement fiable et sécurisé. Et il serait donc dommage de vous en priver pour payer ou toucher de l’argent, notamment si la somme est importante.

Comment vérifier un chèque de banque et s'assurer qu'il ne s'agit pas d'un faux ?

En effet, les chèques de banque (à ne pas confondre avec les chèques bancaires qui peuvent être détachés de votre carnet de chèques) sont systématiquement émis par un établissement bancaires. Ils sont donc validés par ce dernier avant d’être remis à la personne qui souhaite payer par ce biais. Cela permet donc de vérifier qu’elle est bien solvable, et donc d’éviter un éventuel impayé. Avant de vous remettre un chèque de banque, votre conseiller va s’assurer que votre compte dispose bien de la somme que vous apprêtez à verser. Dans le cas contraire, elle refusera de vous le remettre et pourra bloquer son encaissement.

Il faut également savoir que tous les chèques en circulation ne sont pas considérés comme des chèques de banque. En effet, ce service est le plus souvent payant, sauf si vous êtes l’heureux détenteur d’un livret A (dans e cas, vous pourrez en émettre un par an, sans aucun frais.

Comment vérifier un chèque de banque : les étapes pour s’assurer qu’il ne s’agit pas d’un faux

Si vous êtes un commerçant amené à accepter un chèque de banque, ou si vous utilisez cette méthode de paiement pour une transaction entre particulier (puisque vous ne pouvez pas verser plus de 3 000 euros en liquide), il existe des moyens sûrs pour s’assurer que le bout de papier que vous avez entre les mains et bien authentique. Et ainsi vous éviter le risque d’avoir affaire à un mauvais payeur.

Avant d’accepter un chèque de banque, vous allez donc devoir prendre quelques mesures pour vous assurer que vous n’avez pas en votre possession un faux. Premier point déroutant, le chèque de banque ressemble énormément à un chèque bancaire classique. La seule réelle différence est son émetteur : une banque et non un particulier.

Pour vérifier qu’il ne s’agisse pas d’un faux, la première chose à faire est de la placer face à une source de lumières qui permettra de mieux distinguer le filigrane et les semeuses (2 silhouettes féminines à gauche et à droite de votre chèque de banque).

Ensuite, voici les étapes que nous vous conseillons de suivre le plus précisément possible. Nous vous expliquons dans un autre article comment endosser un chèque.

Le filigrane normalisé

Pour éviter que les personnes mal intentionnées n’émettent de faux chèques de banques, ils ont été normalisés depuis 2009. Désormais, ils sont tous dotés d’un filigrane qui est intégré au papier C’est d’ailleurs un peu la même chose que ceux sur les billets de banque, ou encore vos documents d’identité. Cette méthode permet en effet de sécuriser ce moyen de paiement, et d’éviter les contrefaçons.

Le filigrane normalisé va se trouver au dos de votre chèque. Uniquement visible par transparence (d’où l’intérêt de vous rapprocher d’une source de lumière), il doit également contenir la mention « chèque de banque » qui sera encadrée de deux flammes et des fameuses semeuses.

Pour faire la différence avec un faux chèque de banque, vous devez vous assurer que le motif est bien intégré au papier, et non imprimé. Il doit également couvrir la plus grosse partie du bout de papier. Faites également attention aux différences d’écriture, ou à d’éventuelles traces de grattage, car les bons faussaires peuvent même contre faire de manière très fidèle le filigrane d’un chèque de banque.

Cependant, et même si le filigrane est bien présent sur votre chèque, les étapes suivantes restent essentielles pour vérifier qu’il s’agisse bien d’un chèque de banque authentique.

Contacter l’établissement bancaire

Une fois que vous vous serez assuré que le visuel de votre chèque de banque est bien conforme, vous allez devoir contacter directement la banque qui a émis le chèque. C’est un moyen efficace de vous assurer qu’il ne s’agisse pas d’un faux.Normalement, le numéro sera indiqué directement sur le chèque, mais il vous faudra parfois le chercher avant d’appeler.

Faites-le par vous-même car votre acheteur peut vous donner un faux numéro, celui d’un complice qui se fera passer pour son conseiller bancaire. Une fois que vous aurez la banque qui a émis le chèque à l’autre bout du fil, donnez le nom de la personne qui vous a remis le chèque de banque, son numéro et le montant de votre transaction. Vous pouvez aussi scanner le chèque de banque et l’envoyer à votre établissement qui fera la vérification pour vous.

Vous voulez savoir comment faire opposition à un chèque ? On vous explique aussi la marche à suivre.

Attention aux mentions légales

La norme NF K11-111 permet de vérifier qu’un chèque de banque est bien authentiques à travers les différentes mentions qui doivent y figurer obligatoirement. Voici ce qui doit figurer sur votre chèque :

Payer avec un chèque de banque

  • le nom de la banque émettrice ;
  • la mention « payable en France » ainsi que l’adresse et le numéro de téléphone de la banque émettrices ;
  • le numéro de compte, le nom et prénom ainsi que l’adresse de l’acheteur ;
  • le montant du chèque écrit en chiffres et en toutes lettres ;
  • la date et le lieu d’émission ;
  • la ligne magnétique (une suite de chiffres et de lettres en bas des chèques) ;

Peut-on faire cette vérification sur Internet ?

Même si la procédure serait nettement simplifiée, il n’est pas encore possible de vérifier l’authenticité d’un chèque de banque en ligne. La raison est pourtant très simple : les chèques de banque sont émis par un établissement bancaire bien spécifique, et il est donc obligatoire de passer par celui-ci pour s’assurer qu’il ne s’agisse pas d’une contre-façon.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *