Votre banque vous permet-elle de retirer de grosses sommes d’argent en liquide ?

Dans le meilleur des mondes, nous devrions pouvoir retirer autant d’argent liquide que nous en avons sur notre compte en banque. Malheureusement, les choses se passent rarement comme cela, et en matière de retrait, nous sommes bien souvent contraints par notre banque, ou le distributeur devant lequel nous nous trouvons à un instant T.

En matière de retrait de grosse somme en liquide, l’histoire de Liliane Betancourt, la célèbre milliardaire à la tête du groupe L’Oréal est édifiante. En 2006, elle émet la demande à sa comptable de demander un retrait de 500 000 euros en liquide auprès de sa banque. Face à une somme aussi conséquente, son conseiller a bien évidemment été dans l’obligation de lui refuser un tel retrait.

Car ce sujet épineux met en lumière plusieurs limites de nos banques françaises. Non seulement ces dernières n’ont pas forcément les liquidités nécessaires pour accéder à une telle demande. Mais notre gouvernement fait également la chasse au blanchiment d’argent (via l’organisme Tracfin). Retirer une grosse somme en liquide peut donc attirer la curiosité des autorités. Et vous attirer des problèmes.

Aujourd’hui, nous allons donc vous expliquer au non de quoi votre banque peut vous refuser de retirer une grosse somme en liquide, alors même que votre compte est suffisamment approvisionné. Vous en apprendrez plus sur les plafonds de retrait, les opérations au guichet (pour lesquelles ces mêmes plafonds sont généralement plus élevé). Et les frais et mécanismes de contrôle que de telles opérations peuvent entraîner.

Votre carte bancaire est plafonnée pour les retraits

La première contrainte dont vous devez tenir compte avant de chercher à retirer une grosse somme en liquide est que votre carte est plafonnée. C’est à dire que, pour chaque carte bleue, votre banque va établir un plafond (une somme maximum) que vous ne pouvez pas dépasser sur 7 ou 30 jours glissants. Ce plafond est généralement déterminé au moment d’ouvrir votre compte bancaire. Et toutes les informations dont vous avez besoin seront détaillées dans votre convention de compte courant.

Retirer grosse somme en liquide : est-ce que c'est toujours possible en 2020 ?

La bonne nouvelle est qu’il est parfaitement possible de modifier ce plafond. Vous pouvez l’élevé, ou l’abaissé en fonction de vos besoins, et avec l’accord de votre conseiller. Par exemple, si vous prévoyez un achat important ou des vacances à l’autre bout du monde, vous pouvez l’augmenter (en valeur et en fréquence) de manière temporaire.

Comment est calculé ce plafond

Le plafond de retrait de votre carte bancaire (il existe également des plafonds pour les paiements auprès de commerçants physiques ou virtuels) va dépendre de vos revenus. Plus vous alimentez votre compte en banque, plus vous aurez de liquidités et donc une plus grande marge de manœuvre pour retirer de grosses sommes en liquide.

En l’occurrence, le plafond de retrait d’une carte bancaire va dépendre de sa gamme. Prenons l’exemple d’une carte basique dans une banque comme la Société Générale. Votre plafond de retrait sera de 300 euros sur une période de 7 jours. Mais si vous passez à une carte plus haut de gamme, vous pourrez retirer jusqu’à 1 500 euros sur une semaine dans tous les distributeurs de France.

En contre-partie, la cotisation annuelle pour votre carte de crédit sera généralement plus élevée. Certaines banques (dont les banques en ligne) imposent également un revenu minimum à leurs clients avant de leurs délivrer ces cartes plus prestigieuses.

Et si vous vous demandez quelle est la différence entre une carte de crédit et de débit, on vous explique tout ici.

Pourquoi les banques plafonnent les retraits ?

Si vous comprenez maintenant comment sont calculés les plafonds de retrait, vous vous demandez certainement ce qui peut justifier que votre banque vous empêche de retirer une grosse somme en liquide. En particulier si vous possédez cet argent sur votre compte, et que vous ne risquez donc pas d’être dans le rouge.

En réalité, votre banque ne s’intéresse pas uniquement à votre solvabilité. Certes, elle va s’assurer que votre compte dispose d’une provision suffisante avant de réaliser un retrait. Mais elle ne peut pas pour autant sortir une grosse somme d’argent en liquide du jour au lendemain. En l’occurrence, c’est votre banque qui peut ne pas avoir les liquidités nécessaires.

Ces plafonds sont d’autant plus importants en cas de crise économique, et de perte de confiance des clients envers leurs banques. Ces derniers sont alors plus susceptibles de retirer de grosses sommes d’argent, ce qui pourrait entrainer la faillite des établissements bancaires. Les plafonds permettent également d’éviter une telle situation de panique.

Votre carte bleue est bloquée ? On vous explique pourquoi et comment y remédier.

Et si on prévient en avance ?

Mais tout n’est pas perdu si vous souhaitez retirer une grosse somme d’argent en liquide. Vous pouvez en effet toujours vous tourner vers votre agence et réaliser un retrait au guichet de cette dernière. Ces opérations sont en effets moins restreintes que les retraits au distributeur automatique et vous pourrez, par exemple, retirer jusqu’à 3 000 euros par semaine. A condition bien sûr de prévenir votre conseiller au moins 48 heures à l’avance, le temps nécessaire pour réunir cette somme importante.

Comment retirer de grosses sommes d'argent ?

Attention cependant car votre banquier peut, de ce fait, vous demander de justifier un retrait. En présentant par exemple une facture pouvant expliquer pourquoi vous avez besoin d’une telle somme. En effet, et depuis le 30 janvier 2009, la loi française impose aux banques de redoubler de vigilance en matière de blanchiment des capitaux.

Donc si vous retirez trop régulièrement des sommes importantes, et que ces opérations semblent suspectes à votre banque, elle peut faire une déclaration de soupçon à TracFin, la cellule française de lutte anti-blanchiment. Pour cela, il lui suffira de remplir une déclaration de soupçon en ligne.

Généralement, ces soupçons sont éveillés pour les comptes bancaires peu fournis qui viendraient à retirer de grosses sommes d’argent en liquide du jour au lendemain. Les banquiers sont donc plutôt à la recherche de situation atypique.

Des contrôles qui ne dépendent pas uniquement de votre banque

En réalité, même si votre banque ne signale pas vos retraits aux autorités compétentes, cela ne veut pas dire que des mouvements d’argent suspects ne remonteront pas jusqu’à elles. En effet, l’Autorité de contrôle prudentiel et de résolution (ACPR) réalise elle-même des contrôles réguliers auprès des banques françaises.

Et si ces dernières ne font pas bien leur travail (comme cela a été le cas de la Banque Populaire en 2010), elles peuvent se voir infliger une amende (dans ce cas de 200 000 euros) pour ne pas avoir été assez vigilante.

Donc pour éviter les soupçons, veillez à pouvoir justifier vos retraits d’argent en liquide importants, ou payez à l’aide d’un chèque de banque, dont on vous explique le prix dans un autre article.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *