Que faire si votre carte bancaire est bloquée : les solutions adaptées

Voir que sa carte bleue est refusée par un commerçant ou lorsque vous souhaitez retirer de l’argent au distributeur peut être extrêmement frustrant. Et vous poser quelques problèmes si vous avez besoin de cet argent (en particulier à l’autre bout du monde).

Vous l’aurez compris, une carte bleue bloquée n’est jamais une bonne nouvelle. Et pour remédier à cette situation, la première chose à faire est de comprendre ce qui a causé ce blocage. Vous pourrez ensuite entamer les bonnes démarches auprès de votre banquier pour la débloquer.

Dans l’article d’aujourd’hui, nous vous expliquons quelles sont les principales raisons pour lesquelles votre banque peut décider de bloquer votre carte. Vous verrez que dans une grande majorité des cas, il s’agit d’une mesure de sécurité pensée pour vous protéger. Nous vous expliquons aussi comment faire pour solutionner cette situation. Et l’éviter à l’avenir en étant le plus précautionneux possible avec votre CB, et vos finances !

Dans quelle situation ma carte bancaire peut être bloquée ?

Votre carte bleue est bloquée lorsqu’il vous est impossible de l’utiliser. Vous pouvez vous en rendre compte au moment de retirer de l’argent liquide au distributeur ou de payer vos achats auprès d’un commerçant (physique ou virtuel).

Carte bleue bloquée : comment remédier à cette situation rapidement ?

Voici quelles sont les situations qui peuvent pousser votre banquier à activer ce blocage.

Codes erronés

Pour commencer, votre carte bleue bloquée peut l’être parce que vous vous êtes trompé à plus de trois reprises en tapant votre code confidentiel. Il s’agit donc d’une mesure de sécurité prise par votre banque afin d’empêcher qu’un éventuel voleur ne puisse deviner votre code pin à terme et vider votre compte bancaire.

Le problème est que cette mesure de sécurité peut se retourner contre vous si vous avez tout simplement oublier votre code de sécurité. Ou que vous vous êtes trompé par mégarde à plus de trois reprises. Cependant, vous pouvez comprendre que ce système permet d’éviter les tentatives de fraude à la carte bancaire suite au vol de votre CB.

Dépasser son découvert autorisé

Une autre situation dans laquelle votre banque peut décider de bloquer votre carte bancaire est si vous avez dépassé votre découvert autorisé. Ce découvert est en effet un avantage que peut vous offrir votre banquier pour que vous ayez une marge de manœuvre financière plus importante.

Cependant, si vous dépassez le montant qui vous a été donné, votre banque peut bloquer votre carte afin d’éviter que vous ne soyez encore plus dans le rouge. Là encore, les intentions de votre établissement bancaire sont plutôt louables. Et cette mesure permet d’éviter le surendettement. Et si vous ne suivez pas vos finances de près (grâce à vos relevés de compte), cette situation peut vous arriver très facilement !

Réception d’une nouvelle carte bancaire

Une situation un peu moins problématique dans laquelle votre carte bancaire peut être bloquée est si cette dernière arrive à expiration. Ou que vous avez reçu une nouvelle carte bleue. Dans ce cas, l’ancienne ne pourra plus être utilisée, et votre nouvelle CB peut également être bloquée pour certaines opérations.

Vous ne pourrez par exemple pas payer en ligne ou auprès d’un commerçant sans avoir réalisé un premier retrait au distributeur. Pensez donc bien à le faire avant d’utiliser pour la première fois votre nouvelle carte de crédit.

Dépassement du plafond de retrait ou paiement

Pour finir, il est possible que votre carte bancaire ait été bloquée parce que vous avez dépassé votre plafond de retrait, ou de paiement. Cette mesure de sécurité permet encore une fois de limiter vos dépenses en fonction de vos finances.

La bonne nouvelle est qu’il est relativement facile d’éviter ce blocage en prenant une carte bancaire premium. Ces dernières sont certes payantes (comme toutes les CB mais avec des frais plus élevés). Mais elles offrent de nombreux avantages comme des plafonds plus élevés, ou de meilleures assurances.

Carte bleue bloquée : quelles sont les solutions pour y remédier ?

Quelle que soit la raison pour laquelle vous vous retrouvez avec une carte bleue bloquée entre les mains, il existe nécessairement une solution pour y remédier. Le tout est de réagir en fonction de votre situation.

Débloquer sa carte bleue suite à un oubli de code

Vous pouvez vous tourner vers votre banquier pour qu’il débloque votre carte bleue rapidement. Certaines le fond sur un simple appel téléphonique ou vous demandent seulement de vous déplacer en agence. Votre CB sera réinitialisée, à condition que vous puissiez entrer le bon code. Si vous l’avez oublié momentanément, ces démarches seront donc ultra simplifiées. Sachez par contre que votre banquier ne peut pas vous rappeler votre code bancaire si vous l’avez réellement oublié. Pour des raisons de sécurité, elles ne possèdent jamais cette information, et ce pour aucun de leurs clients.

Comment débloquer ma carte bleue ?

Si votre banque ne propose pas cette solution rapide, ou que vous avez définitivement oublié votre code de sécurité, vous n’aurez pas d’autre choix que de recommander une nouvelle carte. Cela se fera moyennant des frais bancaires (comptez entre 5 et 15 euros pour un renouvellement de carte de crédit). Vous devrez également attendre quelques jours avant de recevoir la nouvelle, ce qui peut être problématique.

Débloquer une carte bancaire suite à un dépassement de découvert

Si votre carte bleue bloquée l’est parce que vous avez dépassé votre découvert, la situation sera un peu plus compliquée. En effet, le problème n’est pas seulement technique, mais financier. Vous n’avez tout simplement plus assez d’argent sur votre compte en banque. Et c’est ce point que vous allez devoir régler si vous voulez que votre banquier vous redonne accès à vos moyens de paiement.

Dans le meilleur des cas, vous allez pouvoir régulariser votre situation dès que vous vous serez rendu compte que votre carte est bloquée. Pour cela, vous pouvez réaliser un virement vers votre compte débiteur. Si vous êtes dans l’impossibilité de le faire sur le moment, il est conseillé de contacter votre banquier afin de trouver une solution adaptée à votre situation financière.

Vous pouvez par exemple discuter d’un changement de votre découvert, qui reste négociable. Si vous avez besoin de liquidités plus importantes à un instant T, rien ne vous empêche de trouver un montant plus adapté à vos besoins. Cependant, vous allez devoir lui prouver que vous êtes capable d’assumer ses dépenses.

N’oubliez pas également que même si votre banque accepte de débloquer votre carte, vous allez devoir régler les agios correspondant au dépassement de votre découvert. Faites donc bien attention à ce que ces frais supplémentaires ne creusent pas encore plus votre dette. Mais s’il s’agit d’un découvert exceptionnel, vous pouvez demander à votre banquier de vous rembourser ces frais. Attention car ce découvert autorisé ne pourra pas dépasser une période de 90 jours pour que cette remise s’applique.

Débloquer sa carte suite à un dépassement de plafond

Même si votre compte est correctement approvisionné, vous pouvez vous retrouver avec une carte bleue bloquée tout simplement parce que vous avez dépassé votre plafond de retrait ou de paiement. Ces limites permettent à votre banque de contrôler vos dépenses en fonction de vos revenus afin que vous ne vous retrouviez pas dans le rouge. Ils s’expriment en jours glissants (7 à 30 selon les banques). Et vous n’aurez généralement pas d’autre solution que d’attendre que ces jours passent avant de pouvoir réutiliser à nouveau votre carte bancaire.

Pour éviter un éventuel blocage dans le futur, la meilleure solution reste de négocier ces parfonds avec votre banquier. Vous pouvez lui demander de les augmenter, ou prendre une nouvelle carte bancaire (par exemple la Visa Gold ou la MasterCard World Elite) qui présente déjà des plafonds plus importants.

Quels sont les frais pour débloquer sa carte bancaire ?

Comme nous venons de le voir, le déblocage de votre carte bancaire peut entraîner des frais supplémentaires. Avant de réaliser une quelconque opération qui pourrait mener au blocage de votre CB, il est donc important de connaître ces informations, qui sont généralement détaillées sur le site de votre établissement bancaire ou dans votre convention de compte.

Ces frais peuvent énormément varier d’une banque à l’autre. Certaines ne facturent que quelques euros quand d’autres établissements peuvent vous prélever jusqu’à une trentaine d’euros.

Votre banque peut par exemple vous facturer des frais d’opposition ou de blocage et ce, quelle que soit la raison pour laquelle votre carte bleue est bloquée. Cependant, ces frais peuvent vous être remboursés si vous prouvez à votre banque que le blocage est du à une utilisation frauduleuse de votre carte de crédit. Et donc que vous n’étiez pas à l’origine des dépenses ayant menées au dit blocage.

Frais de déblocage de carte bancaire

D’autres frais bancaires peuvent s’ajouter aux frais d’opposition. Comme des frais de capture de votre CB si celle-ci a été bloquée suite à une utilisation frauduleuse. Mais aussi des frais de déclaration à la Banque de France. En moyenne, les frais de capture s’élèvent à 40 euros ! Comptez entre 5 et 60 euros maximum pour ceux de déclaration à la Banque de France.

Comment éviter le blocage de sa carte bancaire : les bonnes pratiques

Pour vous éviter de vous retrouver dans cette situation fâcheuse et ne pas avoir à payer des frais d’opposition, voici quelques conseils pour ne pas que votre carte bleue soit bloquée.

Anticiper

La première règle pour ne pas vous retrouver avec une carte bancaire bloquée est d’anticiper les situations de blocage. Suivez de près vos comptes pour ne pas être dans le rouge et dépasser votre autorisation de découvert. Et connaissez précisément vos plafonds de retrait ou de paiement pour que ce ne soit pas non plus une raison de blocage.

Envisager de changer de carte bancaire

Si vous vous retrouvez régulièrement avec une carte bleue bloquée, c’est peut-être tout simplement qu’elle ne répond pas à vos besoins. Dans ce cas, une autre carte (par exemple premium ou à débit différé) peut être plus indiquée. Vous pouvez également bénéficier de conditions plus avantageuses auprès d’une banque en ligne.

Utiliser d’autres méthodes de paiement

En attendant que vous ne receviez votre nouvelle carte bancaire, ou que votre conseiller accepte de lever le blocage, vous pouvez utiliser d’autres méthodes de paiement. Notamment retirer des espèces au guichet de votre agence afin de ne pas vous retrouver sans argent liquide. Vous pouvez également utiliser un chéquier si vous en avez un.

Attention cependant, car ces solutions ne s’appliquent que si la raison pour laquelle votre carte bancaire est bloquée ne dépend pas de l’état de votre compte bancaire. Si vous réglez avec un chèque en bois (lié à un compte non approvisionné), vous risquez des poursuites de votre banque. Et même d’être interdit bancaire !

Découvrez également quelle est la différence entre une carte de crédit et carte de débit dans un autre article.