De plus en plus de français sont victimes de fraudes bancaires. C’est pour cela que les banques font tout leur possible pour protéger leurs clients. Et notamment en leur proposant une carte bancaire à cryptogramme dynamique. Contrairement aux CB classiques, le cryptogramme (soit les trois chiffres au dos de votre carte) ne sont pas fixes. Alors, qu’est-ce que cela change ? Comment en bénéficier et à quel prix ? C’est ce que nous allons voir dans cet article.

Qu’est-ce qu’une carte à cryptogramme dynamique ?

Nous sommes de plus en plus nombreux à faire notre shopping sur Internet. Lorsque vous devez régler votre achat, on vous demandera bien sûr de renseigner le numéro de votre carte bancaire. Mais aussi son cryptogramme, c’est à dire les trois chiffres qui se trouvent au dos. Le problème est qu’en communiquant ces informations, vous prenez le risque qu’elles soient hackées par un pirate, et utilisées à des fins frauduleuses. Malgré les nouveaux protocoles de sécurité, cela peut toujours arriver.

Comment sécuriser ses paiements sur Internet ?

C’est là qu’intervient la carte bancaire à cryptogramme dynamique. Cette nouvelle technologie a été pensée pour éviter ce type de désagrément lorsque vous payer en ligne. Concrètement, votre carte bancaire sera en tout point identique à une CB classique. Et vous pourrez l’utiliser de la même manière, c’est à dire pour retirer de l’argent à un distributeur, régler un achat avec ou sans contact chez un commerçant. Et bien sûr payer en ligne.

Mais il y a une différence notable. En effet, les trois chiffres au dot de votre carte ne seront pas fixes, mais dynamiques. C’est à dire que vous disposerez d’une combinaison unique pour chacun de vos nouveaux paiements.

Comment ça marche ?

Concrètement, votre cryptogramme dynamique va changer de façon régulière. Toutes les 45 minutes, vous aurez une nouvelle combinaison, ce qui rendra presque impossible l’utilisation frauduleuse de votre carte bancaire. Dans certains cas, le renouvellement se fera après chaque transaction, ce qui limitera encore plus les risques.

En France, c’est la technologie proposée par l’entreprise Oberthur qui est privilégiée. Basée sur le e-paper, et non le papier traditionnel, elle alimente à l’aide d’une toute petite batterie efficace pendant 3 ans et d’une antenne NFC le changement du cryptogramme de votre carte.

Ce changement se fera donc à intervalle régulière, ou après chaque transaction. Ce qui limite les risques d’usages frauduleux en ligne, mais aussi si votre carte vous est volée. Cette technologie de pointe est insérée directement dans votre carte et respecte une épaisseur de 8 mm seulement. Avec une durée de vie de 3 ans, vous pourrez également conserver votre carte à cryptogramme dynamique aussi longtemps qu’une CB classique. Vous pouvez également regarder la vidéo ci-dessous qui vous expliquera tout cela en détails :

Où se la procurer ?

C’est la société générale qui fut la première banque à proposer ce tout nouveau service. Actuellement, elle est toujours la seule à le faire, ce qui est surprenant car la banque à cryptogramme dynamique lui a permis de réaliser le meilleur lancement de son histoire.

Qu'est-ce que le cryptogramme dynamique ?Contrairement à ce que l’on pourrait penser, ce service qui se base sur une technologie de pointe n’est pas particulièrement onéreux. Comptez en effet seulement 12 euros supplémentaires par an, que vous devrez additionner aux frais de cotisation classiques de votre carte bancaire. Aujourd’hui, plusieurs dizaines de milliers de français utilisent une carte à cryptogramme dynamique.

On s’attend cependant à ce que de nouvelles banques rejoignent la Société Générale pour proposer elles aussi ce service. Dans les prochains mois, la BNP Paribas devrait en effet lancer sa première carte bleue à cryptogramme dynamique. Oberthur prétend également être en discussion avoir 3 autres établissements, ainsi que des banques à l’étranger (notamment en Chine, au Mexique, aux Etats-Unis et à Dubai.

Quelles sont les alternatives ?

Si le cryptogramme dynamique peut vous paraître être une excellente solution pour éviter les fraudes à la carte bancaire, sachez que cette nouvelle technologie est en réalité plus bénéfique que votre banque qu’à votre porte-monnaie. En effet, les établissements bancaires sont actuellement tenus de rembourser leurs clients victimes de ces utilisations frauduleuses de leur carte bleue. Et même si les démarches sont parfois longues et fastidieuses, elles débouchent presque toujours sur un remboursement. Le cryptogramme dynamique est donc plus un moyen pour ses dernières de faciliter les procédures, et de les limiter au maximum.

Il existe également d’autres technologies toutes aussi efficaces, et parfois moins coûteuses. En effet, la carte bancaire virtuelle permet non pas de générer un nouveau cryptogramme, mais un nouveau numéro de carte bancaire à chacun de vos règlements sur Internet. Elle est idéale pour éviter les fraudes, même si son fonctionnement peut être plus complexe pour les novices. Néanmoins, il existe aujourd’hui beaucoup plus de banques françaises proposant ce service que le cryptogramme dynamique.

Attendez-vous également à des frais légèrement plus élevés pour la carte bancaire virtuelle. Comptez 16 euros par an chez la Caisse d’Epargne. Et même 52 euros par an si vous avez un compte à la BNP Paribas. Les banques en ligne sont quant à elles encore un peu à la traîne en la matière. Seule Fortuneo propose une carte bancaire virtuelle. C’est aussi la seule à le faire gratuitement. Par contre, les cartes à cryptogramme dynamique sont toujours aux abonnés absents.