Comment peut-on endosser un chèque et comment le faire ?

Quand vous apposez votre signature au dos d’un chèque libellé en votre nom, vous l’endossez, soit pour le transmettre, ou pour encaisser le montant indiqué. Dans ce dernier cas, l’opération s’appelle un acquittement. Nous vous expliquons la différence entre ces méthodes et comment endosser un chèque de banque en toute sécurité.

Chèque barré ou non, chèque encaissé, acquitté, ou bien chèque endossé. Il est parfois difficile de s’y retrouver parmi ces différents termes techniques qui peuvent semer le doute dans notre esprit. Et pour ne pas arranger les choses, les banques aggravent cette confusion en n’employant pas toujours le terme approprié au bon contexte, notamment sur leurs brochures ou sites Internet.

Et pourtant, il y a bien une différence entre ces différentes dénominations du fameux chèque bancaire. Et si la plupart d’entre nous associons le fait d’endosser un chèque à celui d’apposer sa signature au dos de ce précieux bout de papier, c’est en réalité une erreur. En effet, un chèque endossé et avant tout un chèque qui est passé par les mains d’une tierce personne. Pourquoi ? Et comment endosser un chèque en toute sécurité/légalité, c’est ce que nous allons vous expliquer dans l’article d’aujourd’hui.

La différence entre un chèque endossé et un chèque acquitté

Le chèque barré, qui est celui que nous croisons en circulation le plus souvent, est aussi un chèque qui est dit ‘acquitté ». C’est à dire que l’on va devoir le signer au dos. La date et le numéros de compte peuvent également être inscrit au dos du chèque afin d’éviter les risques et confusions au moment de l’encaissement.

Sur le plan pratique, signer le dos d’un chèque permet de libérer le tireur de ses différentes obligations, mais aussi de ses dettes. En effet, c’est cette fameuse signature qui va permettre au bénéficiaire d’encaisser son chèque. Et donc de se voir virer la somme correspondante sur son compte bancaire.

Comment faire pour endosser un chèque qui n’est pas barré

Le chèque barré est lui beaucoup plus rare. Il s’agit d’un chèque bancaire qui va pouvoir être endossé une fois signé au dos par son bénéficiaire. On dira donc qu’il est acquitté. Cela permettra d’autoriser la transmission de la propriété du chèque à une tierce personne, qui ne figure pas nécessairement dans l’ordre du chèque.

Comment endosser un chèque ?

Dans ce cas, et en plus de la date et de la signature apposée au dos du chèque, il faudra obligatoirement ajouter la mention suivante : « endossé, à l’ordre de : XX ».

Contrairement au chèque barré, le chèque non barré pourra être endossé à plusieurs reprises.

Nous vous expliquons dans d’autres articles comment faire opposition à un chèque, mais aussi comment l’annuler si besoin.

Les banques ne sont pas toujours très claires

Si beaucoup de français ne savent pas toujours ce qu’est un chèque endossé, et comment procéder pour l’endosser, c’est que les banques peuvent aggraver leur confusion. En effet, elles ne nous facilitent pas nécessairement la tâche en utilisant parfois les mauvais termes sur leurs sites Internet.

On peut par exemple trouver ce genre d’explication dans des articles dédiés aux chèques de banques : « Pour endosser un chèque le plus rapidement possible, indiquez les références bancaires, la date et la signature du bénéficiaire au verso de celui-ci ».

Une définition qui est donc loin d’être la bonne est qui ajoute à la confusion, d’autant plus que l’on peut la trouver dans la documentation d’établissements comme la Société Générale, ou encore Groupama Banque.

Les 4 étapes pour endosser un chèque bancaire

Passons maintenant à ce qui nous intéresse aujourd’hui : comment endosser un chèque bancaire. L’opération va se faire en 4 étapes.

Vérifier que le chèque est correctement libellé

Pour endosser un chèque, il faut que la personne qui l’a émis, ou le tireur, ait inscrit votre nom, la somme exacte en chiffres et en lettre, la date de la transaction, et finissent par signer le chèque avant de vous le remettre. Sans ces informations, il sera impossible pour la banque de traiter le chèque.

Chèque endossé : quelle est la marche à suivre pour le faire en toutes sécurité ?

En cas d’erreur, mieux vaut demander au tireur d’émettre un nouveau chèque. Si certains établissements ne refusent pas les chèques raturés, ils peuvent inspirer méfiance et il est préférable de présenter un document qui soit clair afin d’éviter tout problème. Pensez également à bien détruire tous les chèques que vous ne pourrez ou ne souhaitez plus utiliser.

Examiner le verso du chèque

Une fois que le chèque sera correctement libellé au recto, vous allez pouvoir le retourner. Ajoutez-y votre nom, et signez. Pour faciliter l’encaissement et éviter toute confusions, vous pouvez également indiquer la date et votre numéro de compte. Attention cependant à bien respecter l’espace prévu à cet effet, car votre banque peut avoir besoin de ce qu’il en reste pour traiter votre chèque.

Signer un chèque endossé

Pour faciliter le traitement et l’encaissement d’un chèque, il faut y apposer sa signature au verso. Vous pouvez parfaitement le faire au moment où le tireur vous remettra le chèque, ou à votre guichet de banque.

Si le chèque porte le nom de plusieurs personnes, toutes devront signer le chèque afin qu’il puisse être correctement endossé.Mais si les noms sont séparés par un « ou », cela signifie qu’une seule d’entre elles peut s’en charger.

Encore une fois, utilisez l’espace qui vous ait réservé pour faciliter le traitement de votre chèque par la banque. Et assurez-vous que toutes les informations indiquées au dos du chèque soient bien correctes afin d’éviter que votre opération ne soit annulée. La formule d’endossement classique se présente ainsi : « endossé à l’ordre de », suivie de la date et de votre signature.

Si vous ne mentionnez pas le nom du bénéficiaire, l’endos sera pour le porteur et n’importe qui pourra encaisser votre chèque. De la même manière, une approbation sans restriction (c’est à dire une signature sans autres informations) peut signifier que n’importe qui sera en mesure d’encaisser votre chèque. C’est pour cela qu’il est important de protéger un chèque signé comme s’il s’agissait d’argent liquide. De ce fait, attendez d’être à la banque pour signer votre chèque

Vous ne savez pas ce qu’est un chèque sur papier libre ? On vous explique tout !

Déposer le chèque à sa banque

Déposez ensuite votre chèque à votre banque. Vous pourrez soit encaisser le montant du chèque ou demander au guichetier de le créditer directement sur votre compte courant.
Si vous n’êtes pas titulaire d’un compte bancaire, vous pourrez vous tourner vers la banque du tireur. Le nom de cette banque figure normalement sur votre chèque. Notez que l’encaissement d’un chèque peut être gratuit ou entrainer des frais (très rares cependant).

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *